Cancer de l'utérus - Diagnostic

 

Carcinome du col de l’utérus (carcinome cervical/cancer) :

  • Le test Pap : Le test Pap permet de déceler les cellules cancéreuses ou anormales du col de l’utérus. Les cellules sont prélevées en grattant légèrement le col de l’utérus (frottis cervico-utérin ou frottis cervico-vaginal).

  • Le test de détection du VPH : Les cellules prélevées pour effectuer le test Pap peuvent être également utilisées pour détecter la présence du virus du papillome humain.

  • Examen du col (colposcopie) : Lors de cet examen, le médecin observe la surface du col de l’utérus pour y déceler toute anomalie. Pour ce faire, il utilise un colposcope, un appareil muni d’une lampe et d’une loupe.

  • Biopsie : Pour un examen plus précis, le médecin pourra procéder à une biopsie en prélevant des échantillons du col de l’utérus de l’une des façons suivantes :

    - À l’aide d’une aiguille : une ponction dans le tissu permet de prélever un échantillon

    - Par une excision électrochirurgicale (LEEP en anglais) :
    un instrument dont l’extrémité se termine par une   loupe permet de détacher une partie du tissu lorsqu’on y fait circuler un courant électrique

    - Par un curetage endocervical :
    en grattant la région à l’aide d’une curette

    - Par prélèvement d’un échantillon conique :
    permet au médecin d’évaluer si le cancer a progressé vers les   couches internes du col de l’utérus.

 

Carcinome du corps de l’utérus (carcinome de l’endomètre/cancer) :

Pour établir un diagnostic de cancer de l’endomètre, un médecin procèdera à une série de tests.

  • Hystéroscopie (examen pelvien) : En examinant l’utérus, le vagin et les tissus environnants, le médecin peut détecter des bosses ou autres anormalités.

  • Échographie : L’échographie par ultrasons est une technique d’imagerie médicale qui permet d’obtenir une image des organes de  la région sondée et d’y déceler les tumeurs. Lorsque l’utérus est l’organe visé, le médecin effectue une échographie pelvienne (bassin) en appliquant une sonde directement sur la peau dans la région du pelvis. Alternativement, pour obtenir une meilleure image, il insèrera la sonde dans le vagin pour effectuer une échographie transvaginale.

  • Biopsie : En analysant un échantillon de tissu suspecté de cacher une tumeur, un pathologiste pourra déterminer s’il y a ou non présence de cellules cancéreuses. Pour ce faire, le médecin procèdera à une biopsie. Il insèrera un mince tube dans l’utérus en passant par le vagin, et prélèvera une partie du tissu en le grattant légèrement ou en y allant par succion.

 

Sarcome utérin :

  • Biopsie de l’endomètre : En analysant un échantillon de tissu suspecté de cacher une tumeur, un pathologiste pourra déterminer s’il y a ou non présence de cellules cancéreuses. Pour ce faire, le médecin procèdera à une biopsie. Il insèrera un mince tube dans l’utérus en passant par le vagin, et prélèvera une partie du tissu par succion.

  • Hystéroscopie (examen pelvien) : En insérant un petit outil de visualisation dans l’utérus en passant par le vagin, le médecin peut examiner à l’œil la paroi interne de l’utérus. Pour faciliter sa tâche, il peut remplir l’utérus avec une solution saline pour qu’il prenne de l’expansion.

  • Dilatation et curetage : Lorsque la biopsie de l’endomètre fournie un résultat ambigu, le médecin procèdera à cette manœuvre qui consiste à dilater le col de l’utérus de façon à lui permettre d’aller gratter la surface de l’utérus pour en prélever des cellules. Celles-ci seront analysées par la suite par un pathologiste.

  • Échographie : L’échographie par ultrasons est une technique d’imagerie médicale qui permet d’obtenir une image des organes de  la région sondée et d’y déceler les tumeurs. Lorsque l’utérus est l’organe visé, le médecin effectue une échographie pelvienne (bassin) en appliquant une sonde directement sur la peau dans la région du pelvis. Alternativement, pour obtenir une meilleure image, il insèrera la sonde dans le vagin pour effectuer une échographie transvaginale.