Tumeurs neuroendocrines - Signes et symptômes


Plusieurs médecins ne sont pas familiarisés avec les cancers TNE, ils sont alors moins susceptibles de suspecter un cancer TNE lors de leurs investigations initiales.


Les cancers TNE sont difficiles à détecter pour diverses raisons :

  • Les tumeurs sont souvent petites; plusieurs cancers TNE mesurent moins d’un centimètre.

  • Les cancers TNE peuvent survenir pratiquement n’importe où dans le corps.

  • Les symptômes peuvent varier énormément, et certains patients n’ont pas de symptômes du tout.

  • Il existe plusieurs types de cancers TNE. Conséquemment, plusieurs tests spécialisés peuvent être nécessaires pour poser un diagnostic. La biopsie est le test le plus sûr pour le diagnostic des cancers TNE.


Les TNE peuvent avoir différents effets sur le corps. Certaines TNEs produisent des syndromes caractéristiques, tels que le syndrome carcinoïde. Les hormones sécrétées en excès provoquent alors des symptômes comme des épisodes de rougeurs au niveau du visage et du cou, des diarrhées, des crampes, des problèmes cardiaques et des changements du point de vue cutané.


Selon la localisation de la tumeur dans le corps, les cancers TNE peuvent mener à une variété de symptômes. Ces symptômes peuvent être légers ou non spécifiques, et sont souvent associés à d’autres conditions plus communes. Par exemple, plusieurs des symptômes associés aux TNE sont similaires à ceux du Syndrome de l’Intestin Irritable (SII), à la maladie de Crohn, aux ulcères peptiques, à la gastrite, à d’autres désordres gastriques, à l’asthme et à la pneumonie.


Symptômes spécifiques de certaines tumeurs neuroendocrines :

  • Tumeur carcinoïde : Le syndrome carcinoïde provoque des symptômes dans 10 % des cas en raison du relâchement excessif de certaines hormones. Ces symptômes sont généralement une rougeur du visage qui vient avec une sensation de chaleur, des diarrhées sévères, des battements cardiaques rapides et une respiration sifflante.

  • Phéochromocytome : Anxiété, fièvre, sueurs, maux de tête, nausées, fréquence cardiaque augmentée, hypertension, palpitations cardiaques.

  • Carcinome cutané primitif (dit à cellules de Merkel) : Apparition sur la peau d’une petite bosse ferme rouge, rose ou bleue qui est indolore.