Cancer du pancréas - Diagnostic

Le cancer du pancréas est difficile à détecter et à diagnostiquer pour les raisons suivantes :

Il n’y a pas de signes et de symptômes dans les premiers stades de développement du cancer du pancréas.

Les signes et symptômes du cancer du pancréas, lorsqu’il y en a, ressemblent aux signes et symptômes de plusieurs autres maladies.

Le pancréas ne peut pas être facilement examiné parce qu’il est masqué par d’autres organes tels que l’estomac, l’intestin grêle, le foie, la vésicule biliaire, la rate et le canal biliaire.

Les tests qui permettent d’examiner le pancréas sont généralement utilisés pour détecter (trouver), diagnostiquer et déterminer le stade du cancer du pancréas.  Certains de ces tests peuvent être faits en même temps.  Les tests et les procédures suivants peuvent être utilisés :

  • Tomographie par émission de positrons (TEP ou CT scan) : Cette procédure permet de détecter les cellules de tumeurs cancéreuses dans le corps. Une petite quantité de glucose (sucre) radioactif est injecté dans la circulation sanguine.  Ensuite, le scanneur tomodensitomètre effectue des rotations autour du patient et prend des images des endroits où le glucose est utilisé par le corps. Les tumeurs malignes qui ont un métabolisme plus actif utilisent plus de glucose alors elles apparaissent plus intensément que les cellules normales qui utilisent moins de glucose.

  • Imagerie par résonnance magnétique (IRM) : Cette procédure utilise un aimant qui produit un champ magnétique, des ondes radio et un ordinateur pour acquérir une série d’images détaillées de régions spécifiques à l’intérieur du corps.

  • Tomographie par émission de positrons (TEP ou CT scan) : Cette procédure permet de détecter les cellules de tumeurs cancéreuses dans le corps. Une petite quantité de glucose (sucre) radioactif est injecté dans la circulation sanguine.  Ensuite, le scanneur tomodensitomètre effectue des rotations autour du patient et prend des images des endroits où le glucose est utilisé par le corps. Les tumeurs malignes qui ont un métabolisme plus actif utilisent plus de glucose alors elles apparaissent plus intensément que les cellules normales qui utilisent moins de glucose.

  • Echo-endoscopie : Pour cette procédure, un endoscope est inséré dans le corps généralement par la bouche ou le rectum.  L’endoscope est un tube fin muni d’une lumière et d’une lentille permettant de voir les organes dans le corps.  Une sonde est aussi présente à l’extrémité de l’endoscope et émet des ondes à haute énergie (ultrasons) sont réfléchies par les organes du corps et produisent un écho. Les échos forment une image des tissus du corps appelé un sonagramme. L’image peut être imprimée pour être analysée par la suite.

  • Laparoscopie : La laparoscopie est une procédure chirurgicale qui permet de regarder directement les organes à l’intérieure de l’abdomen et de vérifier les signes de maladies. Une petite incision (coupure) est faite sur la paroi de l’abdomen et un laparoscope (un mince tube à fibres optiques) est inséré dans l’incision. D’autres instruments peuvent être insérés par la même incision ou une autre afin d’accomplir des procédures telles que le prélèvement d’échantillon de tissue ou d’organe pour des biopsies.

  • Cholagiopancréatographie rétrograde endoscopique (CPRE): Cette procédure est utilisée pour faire une radiographie des canaux qui amène la bile du foie vers la vésicule biliaire et de la vésicule biliaire vers l’intestin grêle.  Parfois le cancer du pancréas provoque un rétrécissement ou un blocage de ces canaux entraînant une diminution de circulation de la bile qui à son tour provoque la jaunisse.  Un endoscope, (un tube fin muni d’une lumière) est introduit par la bouche, l’œsophage et l’estomac jusqu’au début de l’intestin grêle.  Un cathéter (un tube très fin) est alors introduit via l’endoscope dans les canaux pancréatiques.  Un colorant est injecté par le cathéter dans les canaux pancréatique et une radiographie est prise.  Si les canaux sont bloqués par une tumeur, un tube très fin peut être inséré dans les canaux pour les débloquer.  Ce petit tube (ou stent) peut être laissé en place pour garder le canal ouvert.  Un échantillon de tissus peut aussi être prélevé pendant cette procédure.

  • Cholangiographie transhépatique percutanée :    Cette procédure permet de prendre une radiographie du foie et de la vésicule biliaire.  Une aiguille fine est insérée dans le foie en passant à travers la peau et sous les côtes.  Un  colorant est alors injecté dans le foie ou la vésicule biliaire et une radiographie est prise.  Si un blocage est détecté, un tube très fin et flexible (ou stent) peut être inséré et laissé dans le foie, au site de blocage pour permettre l’ouverture du canal et l’acheminement de la bile directement dans l’intestin grêle ou dans un sac de collection à l’extérieur du corps.  Cette procédure est effectuée seulement si le CPRE ne peut pas être fait.

  • Biopsie : La biopsie consiste à prélever des cellules ou des tissus pour les faire observer au microscope par un pathologiste qui vérifiera les signes de cancer. Il y a plusieurs façons de faire une biopsie pour le cancer du pancréas.  L’échantillon est prélevé avec une aiguille très fine insérée dans le pancréas durant un examen aux rayons X ou aux ultrasons (échographie). Cette procédure s’appelle une biopsie par aspiration avec une aiguille fine.  Un échantillon de tissus peut aussi être prélevé pendant une laparoscopie (par une incision dans la paroi abdominale)