Leucémie et lymphomes - Types

Les types de Leucémie

En général, les cellules sanguines sont produites de manière ordonnée et contrôlée.  Selon les besoins du corps, la moelle osseuse produit des cellules souches (aussi appelées blastes) qui se développent en cellules sanguines matures avec le temps.  Les blastes peuvent se développer soit en cellules souches lymphoïdes ou en cellules souches myéloïdes.  Les cellules souches lymphoïdes se développent à leur tour en globules blancs ou lymphocytes qui produisent les anticorps qui aident à combattre les infections alors que les cellules souches myéloïdes se développent en un des trois types cellulaires matures du sang : les globules rouges qui transportent l’oxygène à tous les tissus du corps, les globules blancs (monocytes ou granulocytes) qui combattent les infections et les maladies (e.g. neutrophiles) et les plaquettes qui aident à prévenir les hémorragies en formant des caillots sanguins.  La leucémie se divise en différents sous-types selon des critères cliniques et pathologiques.  Le premier critère de division distingue les formes lymphoïdes et myéloïdes alors que le deuxième critère de division distingue les formes aigües et chroniques. La leucémie aigüe se caractérise par une augmentation rapide de cellules sanguines immatures. Cette surcharge rend la moelle osseuse incapable de produire des cellules sanguines saines.  Dans le cas de leucémie aigüe, un traitement immédiat est nécessaire pour arrêter la progression rapide et l’accumulation de cellules cancéreuses qui se propagent dans la circulation sanguine et dans les autres organes du corps.  La leucémie chronique se distingue par une production excessive de globules blancs relativement matures mais anormaux.  Pour ce type de leucémie qui prend des mois ou des années à progresser, les globules blancs anormaux sont tout de même produits plus rapidement que les cellules normales ce qui entraîne éventuellement une proportion élevée de cellules cancéreuses dans le sang.  Souvent la rate de ces patients est plus grosse à cause de l’accumulation des cellules leucémiques. 

Les quatre principaux types de leucémie sont :

  • Leucémie aiguë lymphoblastique (LAL): Ce type de leucémie est le plus commun chez les jeunes enfants et il affecte aussi les adultes et plus particulièrement ceux de 65 ans et plus.  Dans le cas de LAL, le nombre de lymphoblastes (globules blancs) augmente et ceux-ci envahissent les cellules sanguines saines (globules blancs (lymphocytes), globules rouges et plaquettes).  Cette charge importante de globules blancs dans le sang  cause une augmentation du risque d’infection, d’anémie et de saignements inhabituels pour le patient.  Le cancer peut aussi se propager au cerveau et à la moelle épinière.
  • Leucémie aigüe myéloïde (LAM): Ce type de leucémie atteint les adultes et les enfants.  Dans le cas de LAM, la quantité de cellules souches immatures de globules blancs, de globules rouges et de plaquettes augmente ce qui rend le corps plus sensible aux infections, à l’anémie ou aux saignements inhabituels.  Les blastes peuvent aussi se propager du sang vers d’autres parties du corps incluant le cerveau, la moelle épinière, la peau et les gencives.  Parfois, les cellules leucémiques forment une tumeur solide appelée un sarcome granulocytaire.
  • Leucémie lymphoïde chronique (LLC): Ce type de leucémie affecte majoritairement les adultes de 55 ans et quelques fois les jeunes adultes, mais n’affecte pratiquement jamais les enfants.  Dans les cas de LLC, le nombre de lymphocytes anormaux (un type de globules blancs) augmente et ceux-ci envahissent les cellules sanguines saines (globules rouges, globules blancs et plaquettes) causant une augmentation du risque d’infection, d’anémie et de saignements inhabituels pour le patient.
  • Leucémie myéloïde chronique (LMC): Affecte principalement les adultes bien qu’un petit nombre d’enfants développent aussi ce type de leucémie.  Dans les cas de LMC, l’augmentation du nombre de granulocytes (un type de globule blanc) cause une augmentation du risque d’infection, d’anémie et de saignements inhabituels pour le patient

La leucémie chez les jeunes adultes et les enfants :

  • IL y a des sous-groupes de LAL des enfants qui sont déterminés selon le type de cellules sanguines qui sont affectées, les changements chromosomiques et l’âge du patient au moment du diagnostic : LAL se divise en deux sous-types selon le type de lymphocyte devenu cancéreux : leucémie lymphoïde à cellules B ou à cellules T. leucémie diagnostiquée chez l’enfant,  LAL associée à une anomalie chromosomique précise (chromosome Philadelphie), leucémie diagnostiquée chez les jeunes de 10 ans et plus et les adolescents. 
  • Il y a ses sous-types de LAM des enfants qui sont déterminés selon le type de cellules sanguines qui sont affectées tel que la leucémie aigüe promyélocytaires.  Le traitement des LAM dépend du sous-type ou si l’enfant est atteint du syndrome de Down (trisomie 21)


La leucémie myélomonocytaire juvénile (LMMC) est un cancer très rare qui affecte généralement les enfants d’environ deux ans.  Dans le cas de LMMC, les myélocytes, les monocytes et les blastes envahissent le sang et produisent une grande quantité de globules blancs, globules rouges et de plaquettes avec pour résultat une augmentation du risque d’infection, d’anémie et de saignements inhabituels chez le patient.