Cancer du cerveau et du système nerveux - Diagnostic

Plusieurs étapes sont nécessaires pour déterminer l’origine des symptômes décrits et confirmer ou infirmer la présence d’une tumeur du système nerveux.

  • Examen physique et historique: Le médecin procédera à un examen détaillé du corps pour vérifier les signes de santé et de maladies (tels que des masses anormales ou autre signes anormaux).  De plus, l’historique du patient sera dressé pour ses habitudes de santé et ses maladies et traitements passés.

  • Examen neurologique: Une série de questions et de tests permettra au médecin d’évaluer les fonctions du cerveau, des nerfs et de la moëlle épinière en testant la réponse des sens, des réflexes et des muscles. L’examen évaluera aussi l’état mental du patient.

  • Examen du champ visuel : Ce test détermine le champ visuel du patient ou la superficie totale dans laquelle des objets sont visibles.  Ce test mesure la vision centrale (quand on regarde droit devant) et la vision périphérique (ce qui peut être vu dans toutes les directions tout en regardant droit devant).

  • Test de marqueurs sanguins : Ce test permet de mesurer les niveaux sanguins de marqueurs spécifiques au cancer du cerveau ou de la moëlle épinière.  Ces marqueurs correspondent à des substances relâchées quand certains types de tumeurs sont présents.  Les niveaux anormaux de ces marqueurs dans le sang sont indicatifs de la présence de la tumeur correspondante.

  • Ponction lombaire (PL) : Cette procédure consiste à recueillir le liquide céphalo-rachidien de la colonne et prélevé au moyen d’une aiguille placée dans la colonne vertébrale.  Le liquide cérébrospinal est observé sous le microscope par un pathologiste pour vérifier s’il y a des signes de cancer.  Souvent, cette procédure ne peut pas être effectuée dû à une hypertension intra-crânienne.

  • Imagerie par résonnance magnétique (IRM) : Cette procédure utilise un aimant qui produit un champ magnétique, des ondes radio et un ordinateur pour acquérir une série d’images détaillées de régions spécifiques à l’intérieur du corps.

  • Tomodensitométrie : Cette procédure prend une série d’images de l’intérieur du corps à partir de différents angles.  Les images sont prises par un ordinateur relié à un appareil à rayons X.  Avant l’acquisition d’images, une substance colorante est administrée par voie orale ou intraveineuse, pour rendre les organes plus facilement visibles.

  • Angiographie : Pour l’angiographie, des images des vaisseaux sanguins sont prises par rayons X juste après l’injection d’une substance opaque aux rayons X dans les vaisseaux sanguins.  Cette procédure permet de suivre le cheminement de la substance opaque et de déceler d’éventuels blocages dans les vaisseaux sanguins.

  • Tomographie par émission de positrons (TEP ou CT scan) : Cette procédure permet de détecter les cellules de tumeurs cancéreuses dans le corps.  Une petite quantité de glucose (sucre) radioactif est injectée dans la circulation sanguine.  Ensuite, le scanner effectue des rotations autour du patient et prend des images des endroits où le glucose est utilisé par le corps.  Les tumeurs malignes qui ont un métabolisme plus actif, utilisent plus de glucose alors elles apparaissent plus intensément que les cellules normales qui utilisent moins de glucose.

  • Balayage SPECT (tomographie par émission de photon unique): Cette procédure utilise une caméra spéciale reliée à un ordinateur pour faire une image tridimensionnelle du cerveau.  Une petite quantité d'une substance radioactive est injectée dans une veine ou inhalée par le nez.  Comme la substance se déplace à travers le sang, la caméra tourne autour de la tête et prend des photos du cerveau.  Il y aura augmentation du débit sanguin et plus de réactions chimiques (métabolisme) dans les zones où les cellules cancéreuses se développent.  Ces zones apparaitront plus lumineuses sur l'image.  Cette procédure peut être faite juste avant ou après un CT scan.